Archives par mot-clé : domination

Sandrine Garcia / Mères sous influence. De la cause des femmes à la cause des enfants / Paris (coll. « Textes à l’appui / Genre & sexualité ») / La Découverte / 2011

mères sous influencePar Sophie Noël

Maître de Conférence à l’Université Paris 13

Mères sous influence, publié en 2011, cherche à comprendre l’évolution paradoxale qui conduit de la lutte pour la libération des femmes à la fin des années 1960, à partir de la revendication d’une identité en dehors de la maternité, à la culpabilisation des mères, qui vient rogner l’autonomie conquise. Continuer la lecture de Sandrine Garcia / Mères sous influence. De la cause des femmes à la cause des enfants / Paris (coll. « Textes à l’appui / Genre & sexualité ») / La Découverte / 2011

Parutions / Sociétés contemporaines / Les entrepreneurs de la « nouvelle entreprise »

Dossier coordonné par Isabel Boni-Le Goff & Sylvain Laurens

Présentation :

Le « nouvel esprit du capitalisme » charrie maints discours sur ce que doit être l’entreprise : consciente de sa responsabilité sociale en matière d’environnement, de parité femmes-hommes et de diversité, respectueuse de la qualité de ses produits, attentive aux consommateurs, ouverte aux enjeux européens, etc. Continuer la lecture de Parutions / Sociétés contemporaines / Les entrepreneurs de la « nouvelle entreprise »

Parutions / Gérard Mauger / Repères pour résister à l’idéologie dominante

L’idéologie dominante est un discours de maintien de l’ordre. De façon générale, elle porte chacun à se convaincre qu’il faudrait désormais accepter « l’ordre social » tel qu’il s’est imposé comme « allant de soi » : avec enthousiasme ou en traînant les pieds avec l’espoir de « sauver les meubles ».
Le souci d’ancrer ces « repères pour résister à l’idéologie dominante » dans l’actualité impose de se plier aux exigences d’un agenda fixé par les médias et/ou les politiques et exclut pratiquement toute possibilité d’enquête systématique. Continuer la lecture de Parutions / Gérard Mauger / Repères pour résister à l’idéologie dominante